1/8

To Da Bone

  • 07.05.2024 [VERSION PERFORMATIVE] Palazzo dell'arte, dans le cadre de la Triennale de MilanRéservation
  • 18.05.2024 [VERSION PERFORMATIVE] Parque Central de Valencia, dans le cadre du Festival 10Sentidos

Dans un monde où la révolution se fait de nuit et les lois sont votées à l’aurore, quelles nouvelles formes peut prendre l’insurrection? TO DA BONE est une œuvre qui souhaite parler d’une certaine révolte intime de la jeunesse, et qui s'interroge sur le rôle que peuvent jouer les nouveaux médias dans leur capacité à mobiliser des foules et susciter des mouvements d’opposition.

Au plateau, plusieurs danses regroupées sous le terme de "post-Internet" sont réactivées, et plus particulièrement celles issues du mouvement Hardstyle et des Hard-Dances comme le Tekstyle, le Shuffle, le Hakken et notamment le Jumpstyle. Très intense et physique pour les danseurs, une séquence de Jumpstyle dure en moyenne 25 secondes. Les jumpers consomment alors toute l’énergie disponible pour aller au bout de leur enchaînement libre.

Il en résulte une danse de jambes exaltée, un sur place très puissant qui rend compte d’un certain lâcher prise vis-à-vis d’une frustration latente. À la fin de son solo, un jumper est essoufflé mais apaisé et il émane alors de lui une force centrée, pleine de défi et de confiance.

La performance de 10 minutes TO DA BONE, qui a remporté le deuxième prix lors de Danse Élargie à Paris au Théâtre de la Ville en 2016, est le premier volet d’une pièce chorégraphique d’une heure que (LA)HORDE a développée pour la saison 2017/2018.

Crédits

  • PRODUCTION
    (LA)HORDE

    Entrée au répertoire du BNM le 29 janvier 2020

  • CONCEPTION ET MISE EN SCÈNE
    (LA)HORDE

    COMPOSITION SONORE
    Aamourocean

    CONCEPTION LUMIÈRE
    Patrick Riou

    COSTUMES
    Lily Sato

    REGARD EXTÉRIEUR
    Jean Christophe Lanquetin

    ASSISTANTE ARTISTIQUE, CHORÉGRAPHE, RÉPÉTITRICE, RÉGIE SON ET VIDÉO
    Céline Signoret

    RÉPÉTITRICE, COACH
    Natacha Nezri

    RÉGIE GÉNÉRALE ET ASSISTANTE LUMIÈRE
    Guillaume Allory

  • Avec
    Magali Casters (Belgique), Mathieu Douay aka Magii’x (France), Camille Dubé-Bouchard aka Dubz (Quebec), László Holoda aka Leslee (Hongrie), Pawel Nowicki aka Pafcio (Pologne), Kevin Martinelli aka MrCovin (France), Bartlomej Paruszewski aka Bartox (Pologne), Viktor Pershko aka Belir (Ukraine), Andrii Shkapoid aka Shkap (Ukraine), Edgar Scassa aka Edx (France), Michal Adam Zybura aka Żyto (Pologne), Maxence Four Aka Skylerz (France), Quentin Gars aka Snak’e (France)

  • COPRODUCTION
    Charleroi danse
    Théâtre de la Ville de Paris
    MAC - Maison des Arts de Créteil
    le manège - scène nationale de Reims
    Teatro Municipal do Porto
    POLE- SUD - CDC Strasbourg
    La Gaîté Lyrique
    Fondation BNP Paribas
    DICRéAM - Dispositif pour la création artistique multimédia et numérique
    Spedidam
    Institut français - Convention Ville de Paris

  • SOUTIEN
    Mairie de Paris
    SACD - Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques
    Cité internationale des Arts
    Liberté Living-Lab
    CCN2 - Centre chorégraphique national de Grenoble
    DGCA - Direction générale de la création artistique - Dance Reflections by Van Cleef & Arpels

  • RÉSIDENCES
    Charleroi danse
    MAC - Maison des Arts de Créteil
    Teatro Municipal do Porto
    le manège - scène nationale de Reims
    CCN2 - Centre chorégraphique national de Grenoble
    Dance Reflections par Van Cleef & Arpels

  • REMERCIEMENTS
    Bénédicte Alliot, Tristan Barani, Claire Berger-Vachon, Lucie Boissinot, Patrice Bonnaffé, Yoann Bourgeois, Laure Boyer, Lauren Boyer, Annie Bozzini, Agnes Bretel, groupe CCC, Marjorie Carre, Patricia Caule, Dimitri Chamblas, Isabelle Chesneau, Eli Commins, Garance Coquart, Jordan Constantin, Amélie Couillaud, Jordan Decorte, Nathalie Découdu, Nicolas Delomez, Béatrice Daupagne, Marc Dondey, Victoire Dubois, Martin Faucher, Maxime Fleuriot, Lorenzo Albano Fontanot, Salvador Garcia, Louis Gazet, Jean-Jacques Goron, Tiago Guedes, Hugo Hermanvillier, Dominique Hervieu, Sabine et Richard Keslassy, Louis Kiock, Jérôme Lecardeur, Marie Leschner, Héloïse Lesimple, Bruno Lobé, Patryk Brożyński Lukier, Vincent Macaigne, Edouard Mailaender, Gaëlle Massicot Bitty, Jelle Meulendijks, José Montalvo, Natacha Nezri, Kanamé Onoyama, Rachid Ouramdane, Christine Paly, Justine Parisien, Tom de Peyret, Christophe Potet, Jérôme Richez, Céline Signoret, Joelle Smadja, Claire Verlet, Marylène Vicari, Laurent Vinauger…

    À Pierre Mercier