ROCCA

emio greco I pieter c. scholten

@JC Verchere
@JC Verchere
@JC Verchere
@JC Verchere

accéder au contenu

ROCCA

Rocco se décline au féminin… Les danseurs ont fait place aux danseuses, sur une scène transformée en ring où elles se défient telles des boxeuses à coups de tactiques virtuoses. Au-delà du genre, Rocca analyse la manière dont l’agression et l’amour, la tension et l’attirance se font jour dans l’esquive.

Dans un combat au corps à corps sublimé par un jeu de clair-obscur et une chorégraphie subtilement orchestrée, les rapports sont exacerbés et les interprètes partent en quête de leurs limites physiques et mentales. Un véritable dark ride chorégraphique !