BOLÉRO

Emio Greco | Pieter C. Scholten

© Verchère
© Verchère
© Verchère
© Verchère
© Verchère

accéder au contenu

BOLÉRO

Emio Greco I Pieter C. Scholten

Lors de la création du Boléro par le Ballet Nijinska, les danseurs évoluaient dans un décor hispanisant. Emio Greco et Pieter C. Scholten ont tout de suite évacué la question du décor pour se concentrer sur la friction entre les corps et la musique. Dans la droite ligne de leur recherche sur la thématique du « corps en révolte », ils ne font plus de cette musique, un crayon qui dessine une narration, mais un protagoniste auquel fait face l’ensemble des danseurs. Le combat paraît inégal entre neuf danseurs et un thème musical écrasant, mais c’est avant tout contre eux-mêmes, contre la résonance que la musique provoque dans leur corps, que les danseurs doivent se libérer.