accéder au contenu

Andres Garcia Martinez

biographie

J’ai débuté la danse au conservatoire de ma ville natale, Saragosse en Espagne. En 2010, j’ai suivi des études en danse contemporaine à l’Université de Musique et des Arts de la Scène de Francfort, où j’ai dansé des pièces de William Forsythe, Hofesh Shechter, Jiří Kylián et Georg Reischl. En 2014, je suis devenu membre du Folkwang Tanzstudio sous la direction de Rodolpho Leoni où j’ai travaillé avec David Hernandez et Emanuel Gat.

J’ai décidé de passer l’audition du Ballet National de Marseille après avoir vu le travail d’Emio Greco et Pieter C. Scholten en vidéo sur internet. J’ai aimé la façon d’utiliser le corps, dans une approche du mouvement très physique qui sert finalement à construire un langage chorégraphique très fin.

Quand je pense au « corps en révolte », leur thématique centrale, pour moi, c’est l’intuition qui prime avant le contrôle de l’esprit. Le mouvement permet de réaliser ce qui existe profondément en nous. Je pense aussi à la façon dont les corps partagent l’espace et deviennent une communauté dotée d’une véritable identité. C’est justement grâce à celle-ci que je trouve ma propre singularité, que des sensations qui étaient enfouies en moi sans que je n’en ai conscience, surgissent enfin. La révolte du corps m’est intérieure, elle me permet de percevoir les autres et moi-même.