@Agathe Poupeney

accéder au contenu

Faustin Linyekula

biographie

7EVEN

J’ai choisi d’explorer la 7ème nécessité du manifeste d’EG I PC : « Il faut que je vous dise que je vous abandonne et que je vous laisse ma statue ». Cela renvoie à ma propre histoire comme à l’histoire collective, interrogeant ce qui disparaît et ce qui reste. Tout comme est le mouvement pour un danseur.

Né au Zaïre, devenu depuis République démocratique du Congo, le danseur et chorégraphe Faustin Linyekula allie la force du théâtre, la puissance expressive de la danse et un regard politique acéré pour questionner avec courage et humour la condition post-coloniale.

Faustin Linyekula grandit et suit des études littéraires et théâtrales à Kisangani. En raison des troubles politiques, il s’installe quelque temps à Nairobi et y co-fonde la première compagnie de danse contemporaine au Kenya.
en lire plus
Un prix décerné par l’Angola International Dance Festival lui ouvre les portes de la scène internationale et il est invité à signer Tales Off the Mud Walls pour l’édition 2002 du Summer Tanz Festival à Vienne. On le découvre en France au Festival d’Avignon en 2007 avec Le Festival des mensonges. Malgré une carrière internationale en pleine émergence, Faustin Linyekula choisit de rentrer en RDC pour créer à Kinshasa les Studios Kabako, structure de formation, de création et de diffusion multidisciplinaire qui est aujourd’hui installée à Kisangani. Faustin Linyekula enseigne régulièrement en Afrique, aux Etats-Unis et en Europe (Parts, CNDC Angers, Impulstanz…). Il reçoit en 2007 le Grand Prix de la Fondation Prince Claus pour la Culture et le Développement puis le Grand Prix de la Fondation CurryStone en 2014 pour le travail développé avec les Studios Kabako sur Kisangani. Il est artiste associé de la ville de Lisbonne en 2016.