Valentina Pace débute la danse classique à l’âge de cinq ans avec Maria Patti. À 14 ans, elle entre à l’école de la Scala de Milan où elle étudie jusquà 18 ans et l’obtention du diplôme final. La même année, elle est engagée au Ballet National de Marseille Roland Petit. Les deux premières saisons, Valentina participe à de nombreux ballets du répertoire du maître : "Carmen" ; "Coppelia" ; "Casse-Noisette" ; "Pink-Floyd Ballet" ; ainsi qu’à ses dernières créations "Chéri" et "Le lac des cygnes et ses maléfices".

Au sein de la compagnie phocéenne, elle est choisie pour danser "Mood Swing" de D. Parson et une création de F. Blaska : "Isola".

Depuis 1998, sous la direction de Marie-Claude Pietragalla, elle a dansé dans les ballets de M. Delente, R. Wherlock, M. Petipa, G. Balanchine et collaboré aux créations de C. Brumachon, C. Carlson, T. Saarinen et M.-C. Pietragalla. En 2003, Valentina danse "Ni dieu ni maître" à l’Olympia aux côtés de M.-C. Pietragalla ; en novembre, elle la remplace dans cette même pièce au Théâtre Toursky. En 2004 à l’Opéra de Marseille, Valentina interprète le rôle de Myrtha dans "Giselle" et danse "Athanor" de N. Schmucki.

En 2005, Frédéric Flamand, récemment nommé à la tête du BNM, emmène Valentina en tournée internationale avec "Silent Collisions", puis crée avec elle, "la Cité radieuse", "Metapolis II" et "Metamorphoses". En janvier 2006, elle est promue soliste au sein de la compagnie phocéenne. Depuis, elle a dansé dans les pièces de S. Petronio, G. Balanchine et T. Malandain.

Valentina PACE