© Delcey

“Les Nuits d’été, Op.7 est un cycle de six mélodies pour voix et piano composées par Hector Berlioz entre 1838 et 1841, sur des poèmes de Théophile Gautier, tirés de La Comédie de la Mort. Bien qu’ayant chacune un sujet distinct, ces mélodies que le compositeur orchestra en deux temps, en 1843, puis en 1856, ont pour thème central la perte et le deuil. L’ensemble constitue une sorte de voyage onirique au « pays des amours » qui débute avec la Villanelle sur un ton léger, presque innocent. Avec Le Spectre de la rose, Sur les lagunes, Absence et Au Cimetière, cet optimisme du début cède place aux humeurs noires. C’est le temps de la désillusion et des amours perdues. Enfin, L’île inconnue et son ironie désenchantée, conclut sur une note légère, mais résignée. De mémoire, il y a près de vingt ans que je souhaitais chorégraphier cette partition on ne peut plus romantique. C’est à présent chose faite, sans que je sache vraiment ni pourquoi, ni comment. Sans doute était-il temps que je me laisse porter par les ailes de cette musique rêveuse, lointaine, méditative sur laquelle à l’ombre de la nuit, quatre couples vont raviver le songe des amours mortes avant qu’un dernier baiser ne tombe.” Thierry Malandain
LES NUITS D’ÉTÉ
Créé le 14 octobre 2010 - Opéra de Marseille
CHORÉGRAPHES INVITÉS
  • Thierry MALANDAIN
  • Après avoir reçu l’enseignement de Monique Le Dily, René Bon, Daniel Franck, Gilbert Mayer et Raymond Franchetti, c’est successivement à l’Opéra de Paris (Violette Verdy), au Ballet du Rhin (Jean (...)
 
GÉNÉRIQUE

Assistante chorégraphique Françoise Dubuc
Musique Hector Berlioz
Création lumières Jean-Claude Asquié
Costumes Olivier Leclair
8 danseurs
30 mn