© Stemmer © Verchere

Olivier Dubois invente des formes aux partitions extrêmement réglées, dont la précision presque mécanique permet d’atteindre un état d’abandon. Sa création pour le Ballet National de Marseille s’inspirera des Élégies de Rilke.

« Une complainte, le chant endeuillé de l’Ange... créature mélancolique, « garant du plus haut degré de réalité de l’invisible ». C’est l’expérience de la création - je-abîmé ! Apprivoiser ce magma sombre. Rien. Béance ou survivance sauvage, je suis la victime de mon propre couteau, j’ouvre la plaie et regarde mon monde s’inonder. Je suis l’Ange engendré, déversé puis renversé, englouti par cette nuit qui étend sur toutes choses ses ténèbres. Je l’aperçois, là, comme une tentative de dialogue en survie, un sursis ... tel le vertige d’un horizon azimuté, le dés-axé, l’artiste confronté à l’axe de sa mortalité, de sa finitude humaine. »
Olivier Dubois

ELEGIE

Création le 28/08/2013 - au Ballet National de Marseille (F)
Production Ballet National de Marseille.
Coproduction COD / compagnie Olivier Dubois
Coréalisation Marseille-Provence 2013, Capitale européenne de la culture.
CHORÉGRAPHES RÉPERTOIRE
  • Olivier DUBOIS
  • Interprète entre autres de Jan Fabre et Angelin Preljocaj, Olivier Dubois reçoit en 2007 le prix spécial du jury, du Syndicat professionnel de la critique, pour sa pièce Pour tout l’or du monde. (...)
 
GÉNÉRIQUE
Assistant chorégraphique Cyril Accorsi
Lumière Patrick Riou
Musique Richard Wagner Elégie WWV 93 en la Bémol, François Caffenne