Katharina Christl est née à Dresden (Allemagne) en 1979.

De 1990 à 1996, elle se forme à la Palucca Schule – Hochschule für Tanz de Dresden.

Dès 1996, elle apparaît dans de nombreux spectacles et performances en danse et théâtre. Sa collaboration avec Frédéric Flamand débute à l’Exposition Universelle de Hanovre en 2000 où elle participe, en tant que danseuse, au projet « The Future of Work » réalisé avec l’architecte français Jean Nouvel.

En 2001, elle intègre la Compagnie Charleroi/Danses – Plan K que dirige Frédéric Flamand en Belgique. Elle danse dans « Moving Target » (Flamand/Diller+Scofidio), « Metapolis » (Flamand/Hadid), « Body/Work/Leisure » (Flamand/Nouvel) et « Silent Collisions » (Flamand/Mayne) créé à la Biennale de Venise en 2003.

Frédéric Flamand l’invite à le suivre à Marseille et la nomme soliste au Ballet National de Marseille en janvier 2005. Depuis, elle est distribuée dans toutes les créations de Frédéric Flamand ainsi que dans les pièces des chorégraphes invités.

En 2006, elle danse dans « Untitled » (2006) de Toshiko Oiwa, danseuse au Ballet Preljocaj et crée le solo « Manfred » dans le cadre de Ouverture #6 / cartes blanches aux danseurs du BNM. Elle crée "Get ready, I am done" pour le Festival de Marseille en 2009 et "Klaus t.", une performance pour 5 danseurs du BNM avec la designer marseillaise Marine Peyre pour la Nuit des Musées au Musée d’Art contemporain de Marseille. En 2010, à l’invitation de la Palucca Schule – Hochschule für Tanz de Dresden, elle crée "11/21" pour 11 danseurs.

En juin 2012, à la demande de Michel Kelemenis, elle chorégraphie avec lui un duo intitulé "le Sixième pas", inscrit aujourd’hui au répertoire du BNM.

Soucieuse de développer sa fibre pédagogique, elle donne de nombreuses master classes à Marseille et à l’étranger.

Katharina CHRISTL