Lucinda Childs fait ses débuts de chorégraphe et d’interprète en 1963 en tant que membre fondateur du Judson Dance Theatre à New York. Elle fonde sa propre compagnie en 1973 et collabore avec Robert Wilson et Philip Glass en créant en 1976 la chorégraphie de l’opéra « Einstein on the Beach », dont elle interprète le rôle principal. Elle participe également aux reprises de cet opéra en 1984 et 1992. Autres collaborations avec Wilson : « I Was Sitting on my Patio », « this Guy Appeared, I Thought I Thought I Was Hallucinating » (1977-1978), « Quartett de Heiner Müller » (1987-1988), La Maladie de la Mort de Marguerite Duras (1996-1997).

Les années 1980 sont marquées par une collaboration accrue avec des artistes contemporains comme l’architecte Frank Gehry ou le compositeur John Adams. Pour « Dance », chorégraphié en 1979 sur une musique de Philip Glass, Lucinda Childs reçoit le Guggenheim Fellowship. Depuis 1981 de nombreuses compagnies lui proposent des collaborations : les ballets de l’Opéra de Paris, Berlin et Lyon, la Rambert Dance Company, le Bayerisches Staatsballett, les Ballets de Monte-Carlo, le Pacific Northwest Ballet, etc.

Parmi ses récentes créations : première mise en scène d’opéra avec « Zaïde » de Mozart à la Monnaie de Bruxelles (1995), chorégraphies de « Macbeth » de Verdi au Scottish Opera (1999) et de « Lohengrin » à Los Angeles (2001), mise en scène d’« Orphée et Eurydice » de Gluck au Scottish Opera et au Los Angeles Opera (2003). En 2003, Lucinda Childs a chorégraphié « Opus One », solo pour Mikhaïl Baryschnikov, ainsi que « le Mandarin Merveilleux » pour le Ballet de l’Opéra du Rhin. Au Grand-Théâtre de Genève elle a créé « Daphnis et Chloé ».

Lucinda CHILDS
Chorégraphe
SPECTACLES(S)
LIEN(S) INTERNET
http://lucindachilds.com/